AccueilEconomieImmobilier-TP-BâtimentA Lyon, le marché de l’immobilier d’entreprises confirme sa résilience

A Lyon, le marché de l’immobilier d’entreprises confirme sa résilience

Exceptionnel pour la logistique, très bon pour les bureaux, l’exercice 2022 de l'immobilier d'entreprises a confirmé la bonne santé de l’économie lyonnaise et l’attractivité intacte de la capitale régionale.
La logistique affiche un bilan quasiment historique en 2022 dans la région lyonnaise.
© DR - La logistique affiche un bilan quasiment historique en 2022 dans la région lyonnaise.

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Les doutes évoqués au lendemain de la crise Covid semblent définitivement rangés au rayon des mauvais rêves. Ni la guerre entre la Russie et l’Ukraine, ni la crise énergétique, ni l’inflation renaissante, ni les difficultés d’approvisionnement n’ont de prise, pour l’heure, sur le marché lyonnais de l’immobilier d’entreprises. "La confiance a été le maître mot en 2022, aussi bien chez les investisseurs que chez les utilisateurs", se réjouit Loïc de Villard, le président de FNAIM entreprises Lyon.

Les chiffres dévoilés vendredi 13 janvier par ses équipes confirment en effet la bonne dynamique qui porte l’économie lyonnaise. Y compris sur le marché du bureau, que les orientations décidées par la Métropole de Lyon auraient pu déstabiliser. Il n’en n’a rien été en 2022. Avec plus de 325 000 m2, dont 60 % pour des produits neufs ou restructurés, la demande placée a même établi sa troisième meilleure performance des dix dernières années.

Dopé par une quête de centralité toujours plus affirmée par les entreprises et par la livraison de plusieurs opérations, la Part-Dieu a repris sa place de quartier lyonnais le plus recherché, s’octroyant 24 % de la demande placée. "Fatalement, c’est là que le stock a le plus diminué", indique Stéphane Jullien, directeur de l’équipe bureaux JLL Lyon. Appelant donc de ses vœux le lancement de nouvelles opérations de régénération de bâtiments tertiaires implantés en cœur de ville.

Immobilier : la baisse des prix dans le Rhône est bien réelle

A Lyon, une année exceptionnelle pour le marché immobilier du secteur logistique

Encore mieux orienté que le marché du bureau, celui de la logistique a fracassé la barre des 400 000 m2 placés, progressant de 38 % par rapport à l’année dernière. "La concrétisation de plusieurs opérations XXL nous a permis d’approcher les 413 000 m2 records de l’année 2018", explique Stéphane Bouiller, directeur logistique CBRE.

Ainsi trois transactions concrétisées à Saint-Quentin-Fallavier ont totalisé plus de 120 000 m2. Cette dynamique a été, là encore, entretenue par la livraison de produits neufs issus de restructurations ambitieuses et très attendus par les acteurs de la filière.

Toutefois, comme dans le bureau, les acteurs du marché pointent du doigt l’appauvrissement du stock. Une rengaine habituelle pour eux depuis de nombreuses années, mais qui a pris des proportions exceptionnelles fin 2022. "À moins de six mois, le stock disponible s’établit à 60 000 m2, alors qu’il était encore de 138 000 m2 un an auparavant", rappelle Stéphane Bouiller. Par comparaison, fin 2014 les disponibilités s’élevaient à 420 000 m2.

Dans cet ensemble globalement haussier, seuls les locaux d’activité ont été à la peine, avec un peu plus de 338 000 m2 placés. Une performance qui reste très correcte, mais qui s’inscrit cependant en retrait de 16 % par rapport à celle de 2021 et qui s’affiche en dessous de la moyenne décennale.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?