AccueilEconomieServicesA Lyon, Digitiz.Me lève 1,5 million d'euros pour développer la vente du futur

A Lyon, Digitiz.Me lève 1,5 million d'euros pour développer la vente du futur

La start-up lyonnaise Digitiz.Me, spécialisée dans l’automatisation des points de vente, projette de déployer 5 000 machines d’ici quatre ans. Pour cela, elle a levé 1,5 million d'euros.
Digitiz.Me propose notamment des frigos connectés.
© DR - Digitiz.Me propose notamment des frigos connectés.

EconomieServices Publié le ,

Les outils de vente du futur passeront par des machines. C'est en tout cas la conviction de Digitiz.Me qui accompagne la digitalisation des points de vente. Pour cela, l'entreprise est à la fois éditeur de logiciels, et concepteur de solutions automatisées. "Nous ciblons la restauration d’entreprise, l’hôtellerie, le retail et l’industrie", indique le dirigeant Eric Chaix.

La start-up lyonnaise Mounki accélère la digitalisation des auto-écoles

La start-up lyonnaise propose aux traiteurs d’installer des frigos connectés dans les entreprises, aux hôtels de distribuer automatiquement des produits d’hygiène ou de grignotage dans des meubles connectés ou aux magasins de créer une zone dédiée aux achats automatisés grâce à des bornes tactiles. "Nous mettons aussi à disposition de nos clients une plateforme logicielle pour piloter leurs services digitaux avec gestion des stocks en temps réel, suivi des dates limite de consommation, outils de stimulation des ventes…", précise Eric Chaix.

17 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2026

L’entreprise de 15 salariés, qui revendique trois millions d'euros de chiffre d’affaires, souhaite doper sa croissance et vient de boucler sa première levée de fonds de 1,5 million d'euros auprès de Kreaxi, Trail Solutions Patrimoine, la Banque Populaire Aura, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes et Bpifrance.

"Le Covid-19 a accéléré l’automatisation des points de vente en supprimant les freins des consommateurs vis-à-vis des machines. Outre le gain de temps et la facilité pour des achats non complexes, l’automatisation est aussi une réponse à la problématique de personnel. Le marché devrait se développer fortement et nous avons besoin de nous structurer et de recruter une vingtaine de personnes dans les trois ans", analyse Eric Chaix.

Digitiz.Me ambitionne de déployer un parc de 5 000 machines d’ici 2026 et d’atteindre 17 millions d'euros de chiffre d’affaires. Les congélateurs connectés et les magasins autonomes connectés sous forme de containers sont les prochaines innovations annoncées.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?