AccueilA la vie, à la mort ! (Mes frères, au cinéma)

A la vie, à la mort ! (Mes frères, au cinéma)

A la vie, à la mort ! (Mes frères, au cinéma)

Publié le ,

Bertrand Guerry, ancien premier assistant de Gaël Morel, d'Eric Guirado ou encore de Jean-Pierre Sinapi... a décidé de se colleter avec ses propres univers : la fratrie : "un thème que nous voulions développer tous les deux avec mon frère Thomas" ; il y a aussi le handicap que B.Guerry a beaucoup filmé comme documentariste ; le monde du rock qui lui colle à la peau depuis les années de jeunesse; et enfin la danse, qui est le langage et le métier de Thomas Guerry, chorégraphe (alias Eddy). Le film poignant et prenant repose sur un secret partagé qui nous est dévoilé à la fin.

Mais dès le début, le spectateur s'interroge, il est troublé, il cherche des réponses à des tas de questions, Pourquoi Eddy ne parle-t-il pas? Quelle est la maladie de Rocco ? Que s'est-il passé lors de la mort de la compagne de Rocco? : "Je voulais que, comme avec une maladie rare, on soit un peu dans le doute permanent, indique le réalisateur". C'est réussi, et le film nous maintient dans l'expectative jusqu'à l'arrivée de la soeur Lola, qui va ouvrir la boîte de Pandore.
Vrai film de famille : outre Thomas, le frère, le rôle de Simon a été confié au propre fils du réalisateur, Sacha Guerry, et plusieurs autres membres de la tribu.

Le rôle principal est tenu de mains de maître par un David Arribe impressionnant, qui, s'il n'est pas de la famille de sang, se fond dans cette fratrie avec force et émotion, en prenant le rôle de leader charismatique et christique. Personnage odieux et sacrificiel.

Ce comédien, qui fait beaucoup de théâtre, endosse-là son premier grand rôle au cinéma. Il y en aura sûrement d'autres. Le film a une histoire intimement liée à Lyon et à la Calade (Villefranche-sur-Saône).
Les Guerry sont caladois et Thomas vit à Lyon, où il est chorégraphe. Bertrand a quitté la région et vit au Mans : "Mais c'est à Lyon, auprès de mon frère, que je suis venu chercher cette histoire".
Des projets ? "Oui, répond Bertrand, un deuxième film, dans un univers différent, que j'espère tourner à partir de fin 2019...avec encore une grande partie de la même tribu."

En salle depuis le 4 juillet au Comedia (Lyon) et au Cinéma-Opéra

Novances soutient Bertrand Guerry qui soutient les malades "de l'homme de pierre"

Bertrand Guerry (deuxième à partir de la gauche avec l'équipe du cabinet Novances)

Le 4 juin dernier, Novances, cabinet d'expertise comptable, d'audit et de conseil organisait en partenariat avec Bertrand Guerry, Groupama Fondation et le Pathé de Vaise une avant-première de Mes Frères, à laquelle assistait plus de 500 personnes. Le cabinet Novances, en tant que mécène, accompagne Bertrand Guerry dans ses oeuvres de création, depuis plus de 20 ans. Le cinéaste a réalisé de nombreux documentaires autour du handicap (www.bertrandguerry.fr) mais aussi des courts-métrages de fiction, des vidéos de danse. L'une des facettes de Mes Frères , film de pure fiction, est son engagement auprès de l'association FOP (Fibrodysplasie Ossifiante Progressive) qui soutient les malades atteints de cette maladie rare, dite de l'homme de pierre. C'est une rencontre avec un jeune garçon atteint de cette maladie, qui a inspiré Bertrand Guerry : 50% des bénéfices d'exploitation du film seront reversés à la FOP.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?