AccueilLyon : 70 entreprises s’engagent pour de jeunes artistes avec Omart

CULTURE Lyon : 70 entreprises s’engagent pour de jeunes artistes avec Omart

A Lyon, le concept de promotion des jeunes artistes par le biais des entreprises a trouvé son public. Omart prépare une nouvelle année de découverte de talents.
Lyon : 70 entreprises s’engagent pour de jeunes artistes avec Omart
DR - L'artiste GIB La Manufacture est à découvrir en septembre.

Publié le ,

Pour donner un coup de pouce aux jeunes artistes, qui n’ont ni les moyens financiers ni la renommée suffisante pour exposer dans des galeries, Omart s’appuie sur le monde de l’entreprise. L’aventure entrepreneuriale et artistique à peine débutée en janvier 2020, la crise sanitaire vient freiner le développement de ce concept audacieux lancé par Gaëlle Viegas, Audrey Thirial et Romain Teichner.

Aujourd’hui, ce sont tout de même 70 entreprises et organisations qui participent au mouvement, notamment Light Air, Vinci Construction, Groupe LDLC, Pitch Promotion, GSF, M Plus M, la Capeb, le Barreau de Lyon… Objectif : atteindre 200 entreprises.

Un triptyque d’œuvres accroché tous les mois

L’engagement de ces acteurs économiques se matérialise par un abonnement à 99 €/mois pour transformer leurs locaux en lieux d’exposition. "Tous les mois, nous livrons et installons dans les entreprises un triptyque d’œuvres d’un artiste", résume Gaëlle Viegas, présidente d’Omart et gérante de l’agence de relations publiques Metronomi.

Si la décision de faire entrer l’art dans l’entreprise relève du dirigeant, les collaborateurs apprécient l’initiative. "C’est pour eux une manière de découvrir de nouveaux univers artistiques et d’échanger librement entre collègues en livrant leur ressenti. Ils peuvent grâce à une application accéder à des informations complémentaires", témoigne Gaëlle Viegas.

Les artistes exposés appartiennent à un collectif créé chaque année par Omart. Et l’entreprise est aux petits soins pour aider les talents à grandir et à s’épanouir. "Nos partenaires permettent le financement d’un programme d’incubation offrant aux jeunes artistes des conseils et un accompagnement pour consolider leur carrière", explique la présidente.

Un lieu pour présenter l’artiste du mois

Pour mettre davantage en lumière les peintres, photographes, illustrateurs…, Omart leur a gratuitement dédié un espace au 10 quai des Célestins dans le 2e arrondissement. L’omarterie propose à l’artiste du mois de présenter ses œuvres à la vente et de rencontrer le public. "Chaque 1er mardi du mois, un vernissage est organisé. Un moment privilégié est réservé aux collaborateurs des entreprises engagées pour prolonger l’immersion et mieux connaître l’artiste", fait savoir Gaëlle Viegas.

Ce mois-ci, le vernissage a accueilli une centaine de personnes venue partager avec GIB La Manufacture, nom d’artiste de Maëna André. De ces échanges peuvent naître d’autres projets. Ainsi, dans le cadre du programme « 1 immeuble, 1 œuvre », Eiffage Immobilier a fait appel aux collectifs d’artistes Omart pour créer 4 fresques installées dans les halls d’une résidence à Rillieux-la-Pape.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?