AccueilEconomieServices3ème édition lyonnaise pour Be a boss

3ème édition lyonnaise pour Be a boss

Une centaine de femmes chefs d'entreprise est attendue le 25 avril 2018 à la mairie de Lyon 7ème pour « booster leur ambition entrepreneuriale » et concourir aux Be a boss awards.
3ème édition lyonnaise pour Be a boss
DR - Edition 2017 de Be a boss

EconomieServices Publié le ,

« Nous avons réceptionné 47 dossiers à Lyon, le double par rapport à 2017, pour participer aux Be a boss awards. Sept start-ups pilotées par des femmes pitcheront et deux seront sélectionnées pour la finale nationale le 20 septembre 2018 à Paris », expose Candice Genton, organisatrice de l'événement national porté par Digital Business News. Ce chiffre illustre le dynamisme de l'écosystème entrepreneurial lyonnais puisque l'agglomération est le plus important pourvoyeur de dossiers selon les organisateurs.

La journée d'information et de sensibilisation avec des keynote pratiques, gratuite pour les participantes, est financée par les partenaires publics et privés, présents de 9h à 16h30 pour dispenser leurs conseils.

L'événement qui se tient à Paris, Lyon, Bordeaux et pour la première fois cette année à Strasbourg, Marseille et Toulouse vise à encourager les femmes à tenter l'aventure entrepreneuriale. Le slogan 2018 est explicite : « Créer sa boite, elles ont osé, pourquoi pas vous ? » Nathalie Chaize est leur invitée d'honneur pour la troisième édition lyonnaise. Les lyonnaises Alexandra Morge Rochette (Fabulabox), Sophie Benichou (MaPetiteEtagere.fr) et Clémence Durieux (Le Bon Gustave) évoqueront leurs parcours entrepreneuriaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?