AccueilEconomieImmobilier-TP-Bâtiment« 20 000 m2 placés chaque année »

« 20 000 m2 placés chaque année »

Le territoire développe une offre mixte pour satisfaire la demande en locaux d'activités.
« 20 000 m2 placés chaque année »
© Multiparc Dardilly - le Multiparc du Jubin, programme mixte de 14 bâtiments, offre 24 000 m2.

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Après avoir enregistré 26 000 m2 de bureaux placés en 2014, cette année devrait être un peu moins favorable. « Nous avons eu moins de livraisons en blanc et des entreprises plus longues à prendre une décision. En 2016, des transactions importantes sont annoncées », rassure Hélène Bonhomme, responsable de l’association Techlid. Sur le Parc du Puy d’Or, les bâtiments de Sève et Brake sont en construction et le promoteur Nexity lance le deuxième immeuble du programme Terrasses des Bruyères. « Le programme mixte Plug & Play de DCB International attend un premier preneur pour démarrer et LDLC.com concrétisera son installation en 2017 ». En 2016, les entreprises pourront compter sur Le Vernal à Dardilly, Le Camelia à Lissieu et une offre de bureaux rénovés.
« Qualitative, disponible à la vente ou à la location, l’offre s’adapte à la demande en taille et en prestations. Contrairement à une idée reçue, l’Ouest lyonnais propose des prix compétitifs en immobilier d’entreprises avec une moyenne de 155-160 €/m2 », argumente la responsable. Après avoir longtemps pâti d’un manque de locaux d’activités, Techlid opère un rééquilibrage, mettant quelque 30 000 m2 de locaux sur le marché. A Dardilly, le programme 6 Park Le Plateau affiche presque complet avec Boldoduc, Europ Elec Audiovisuel, Ulysse Pyla et Lambert Moteurs. Sur la même commune, Adim construit 2 000 m2 avec Hall Ouest tandis que Proudreed a débuté le Multiparc du Jubin, une opération ambitieuse en bordure de l’autoroute A6. Sur un terrain de 4 hectares, 14 bâtiments totalisant 24 000 m2 doivent voir le jour. La première tranche verra la livraison ce mois-ci et en février prochain des deux premiers bâtiments.
L’avenir se prépare également en dégageant des réserves foncières. « La Poterie à La Tour de Salvagny offre 20 hectares de terrains vierges. La Combe à Charbonnières-les-Bains, l’ancien site de la Région, dispose de 10 hectares à transformer et l’extension de 10 hectares de la zone de Brailles à Lissieu est attendue. Cette offre ne sera pas disponible avant 2020, mais il faut anticiper et étudier les dossiers dès à présent », conclut Hélène Bonhomme.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?