AccueilFinances1Kubator rêve de licornes en Chine

1Kubator rêve de licornes en Chine

La logique d'internationalisation d'une entreprise ne provient pas que d'une stratégie bien planifiée. C'est aussi une question d'opportunités. Le réseau d'incubateurs 1Kubator, fondé à Lyon par Alexandre Fourtoy en 2001 et qui essaime dans d'autres villes françaises, vient d'en saisir une dans un pays dont les verrous économiques n'ont d'égal que sa population.
1Kubator rêve de licornes en Chine
Les locaux de 1Kubator à Chongqing

EconomieFinances Publié le ,

1Kubator vient de poser ses valises en Chine. Deux ans après avoir été approché par un conseiller économique de la ville de Chongqing (Ndlr : située au centre du pays, il s'agit de la plus grande agglomération en Chine avec 33 millions d'habitants), l'incubateur lyonnais s'est engagé avec Everbright, conglomérat national spécialisé dans l'investissement, comme nous l'annoncions dans notre édition du 31 août.

« Il s'agit plutôt d'une lettre d'intention que d'un véritable partenariat afin de déployer notre modèle d'incubation sur un territoire financièrement et technologiquement très dynamique. L'objectif à terme est d'accompagner 1 000 start-up pour faire émerger les licornes de demain » explique Eric Romestant, associé et responsable des opérations en Asie chez 1Kubator.

« Nous étions initialement tournés vers les Etats-Unis. Dès lors que nous avons pris contact en Chine, il aura fallu près d'un an pour trouver notre implantation, en l'occurrence, des bureaux de 1200 m2 dans une zone high tech. Le défi a été surtout financier car en Chine il faut avoir les moyens de pouvoir se développer très vite (Ndlr : le montant de l'opération n'a pas été communiqué). C'est aussi un gage de crédibilité auprès de ses partenaires locaux ».

La plateforme déployée localement par 1Kubator cible les technologies innovantes du secteur des smart cities et de l'intelligence artificielle.

Eric Romestant atteste du potentiel de cette ville immense, qui compte, avec Shanghai, Pékin et Tianjin, parmi les principales municipalités soutenues par le gouvernement chinois comme point d'ancrage pour déployer l'innovation de demain.

Un environnement favorable pour 1Kubator d'autant plus que Chongqing n'est pas encore entrée dans les radars des gros investisseurs américains et français, ces derniers préférant la cité voisine de Chengdu à l'ouest. « Pourtant, la Smart China Expo qui s'y déroule et à laquelle nous avons récemment participé est comparable au CES de Las Vegas avec 231 000 m2 d'exposition » précise E. Romestant qui compte bien sensibiliser les acteurs économiques et institutionnels lyonnais et monter une délégation pour la prochaine édition l'année prochaine.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?