AccueilCultureEnchèresEnchères / 10e édition des « Amoureux de la Peinture » chez Bremens-Belleville

Enchères / 10e édition des « Amoureux de la Peinture » chez Bremens-Belleville

Rendez-vous est pris le 27 septembre à Lyon Presqu'île sous le marteau de Maîtres Bremens et Belleville, pour la dispersion de quelque 250 tableaux accessibles à tous les budgets des « Amoureux de la Peinture ».
Enchères / 10e édition des « Amoureux de la Peinture » chez Bremens-Belleville

CultureEnchères Publié le ,

Pas de prix de réserve et des estimations basses : c'est le principe de base de ces ventes chapeautées par Damien Voutay, expert en peintures anciennes et modernes pour la Maison Bremens & Belleville. Pas question pour autant de ventes au rabais puisque sont proposés lors de ces vacations des tableaux de charme toujours authentifiés et expertisés, mais œuvres de peintres disons plus discrets que ceux auréolés de renommées prestigieuses.

A noter cette fois au catalogue des femmes artistes dont Thérèse Contestin (1924-2010) pour une délicieuse Danseuse aux ballerines rouges, huile sur carton estimée entre 30 et 50 € ; mais également un hommage aux peintres de la Provence et de la Côte-d'Azur, parmi lesquels on retient Salomon le Tropézien (XXe siècle) pour une Vue animée de Saint-Tropez, huile sur toile signée attendue entre 100 et 150 €. Quelques portraits retiennent tout autant notre intérêt comme celui de Hellmuth von Zastrow en tenue de pilote par Hans-Heinz Kaemmerer (Ecole allemande des années 1910), estimé entre 50 et 100 € ; mais aussi diverses compositions cubistes dont ce Pichet aux citrons, huile sur panneau de C. Sörensen (XXe siècle) pour une estimation annoncée entre 80 et 120 €.

Bremens & Belleville, jeudi 27 septembre à 18 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.interencheres.com

Collections à l'hôtel d'Ainay

Numismatique, poupées, arts premiers et sciences naturelles sont au catalogue de la vente sur le thème de la collection, proposée également le jeudi 27 septembre par Maître Cécile Conan-Fillatre à l'hôtel d'Ainay. A retenir en premier lieu un ensemble de monnaies issu d'une seule et même collection lyonnaise, avec de très rares pré-séries dont une rarissime pièce de 1 franc 1959 à listel très large dont on connaît à ce jour seulement 2 exemplaires, pour une estimation établie entre 4 000 et 5 000 €.

Pièce de 1 franc 1959 (pré-série) estimée 4 000 / 5 000 €

Précédemment au catalogue, les amateurs retiendront également cette rare pièce de 5 francs datée de 1852 dite « Louis Napoléon Bonaparte » en épreuve de JJ. Barre, splendide exemplaire attendu entre 3 000 et 4 000 € ; mais aussi cette autre pièce de 5 francs, Ve république 1959, pré-série pour laquelle il faudra engager 2 000 à 3 000 €. Plus loin au catalogue, l'attention des amateurs d'arts premiers sera sans doute retenue par cette statue Botchio Fon du Bénin en bois orné de coquillages, fibres et autre étoffe, estimée entre 1 200 et 1 500 € ; ainsi que par ce masque warakun Kono Bambara du Mali en bois à patine croûteuse, estimé quant à lui entre 1 500 et 2 500 €.

Hôtel d'Ainay, jeudi 27 septembre à 14 h 30 - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.conanauction.fr

Arts décoratifs et design à Villefranche-sur-Saône

Dispersion le samedi 29 septembre du mobilier d'un mas provençal sous le marteau de Maître Gérald Richard à l'hôtel des ventes de Villefranche-sur-Saône. Au catalogue du design, encore du design ainsi que des objets d'art du XXe siècle. Pour les inconditionnels du travail de Charlotte Perriand (1903-1999), on note une élégante enfilade modèle Cansado à corps en placage de frêne et portes recouvertes de stratifié noir et blanc, Edition Steph Simon circa 1958, pour une estimation annoncée entre 5 000 et 6 000 € ; tandis que les amateurs de céramiques de Pablo Picasso retiendront certainement ce plat ovale en faïence à décor de palombe bien signé au revers, pour lequel on attend 3 000 à 4 000 €.

Plat ovale en faïence de Pablo Picasso estimé 3 000 / 4 000 €

A suivre également ces fauteuils par Charles et Eames modèle EA117 Aluminium Group en éditions Hermann Miller circa 1970, estimés 600 / 800 € la paire ; ou celui de Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969), modèle dit Barcelona à sangles de cuir tendu sur structure en acier, éditions Knoll International circa 1970, estimé 1 500 / 2 000 €. Gros plan enfin sur ce Chicago Coins Juke Box modèle Strike Up The Band à décor de personnages animés pour lequel les enchères devraient facilement atteindre l'estimation établie entre 4 000 et 5 000 €.

Hôtel des ventes de Villefranche-sur-Saône, samedi 29 septembre à 14 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.guillaumot-richard.com

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?