Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

« Viva » la Cité internationale de la gastronomie !

le - - Collectivités

« Viva » la Cité internationale de la gastronomie !
Vincent Ramet

La Métropole de Lyon a tenu à justifier son choix de la société espagnole Magma Cultura dans le cadre de la délégation de service public (DSP) pour l'exploitation de la Cité internationale de la gastronomie qui ouvrira en 2019 au Grand Hôtel Dieu. Préféré à GL Events et Operel, l'opérateur ibérique a reçu les félicitations du jury grâce à une offre globale accessible à tous les publics et qui positionne l'agglomération à un échelon européen.

Si d'aucuns ont exprimé leur émoi autour de la DSP de la future Cité internationale de la gastronomie, la Métropole de Lyon a rappelé fermement que ce choix est issu d'un processus précis et juridiquement encadré qui ne laisse aucune place à de possibles élans de « lyonnitude » aiguë.

Georges Képénékian a bien concédé que le choix du cœur (citant le projet de GL Events) aurait pu contenter le plus grand nombre, mais le maire de Lyon rappelle que la préférence pour Magma Cultura répond à une volonté des élus locaux d'offrir «non pas un lieu de visite, mais de fréquentation, arguant de son caractère durable».

Gérard Claisse, vice président à la Métropole (Politique d'achat public, gestions externes, affaires juridiques et assurances) explique que « cette DSP est singulière en raison de son côté unique en France bien qu'elle découle d'un processus réglementaire bien établi ». Rappelant l'expertise de la Métropole dans la gestion des DSP, l'élu confirme qu'avec une note de 18,2, l'offre de l'opérateur espagnol était la meilleure car « précise, aboutie et économiquement robuste ».

« Nous n'avons pas choisi un Espagnol mais bien la meilleure offre. La DSP fait l'objet d'une candidature à l'échelon européen, c'est la règle. On ne peut pas seulement se réjouir des investissements étrangers lorsque des entreprises s'implantent sur notre territoire. Lyon est une capitale européenne et sa gastronomie aussi doit s'ouvrir pleinement au monde ; c'est d'ailleurs bien l'objet de la Cité Internationale de la Gastronomie. Il s'agit d'un projet culturel pédagogique à vocation internationale. Ce choix de DSP n'empêchant par ailleurs pas que les acteurs lyonnais et régionaux s'y expriment pleinement ».

La DSP en chiffres

- Durée du contrat : 8 ans

- 5,3 M€ de chiffre d'affaires annuel prévu

- 300 000 visiteurs attendus par an

- Opérateur : Magma Cultura (25 M€ de CA, 1 000 collaborateurs, 1 million de visiteurs gérés)

- Grille tarifaire de la Cité Internationale de la Gastronomie : 12 € (plein tarif), 8 € (tarifs réduits), 3 € (demandeurs d'emplois), gratuit pour les enfants de – 5 ans ainsi que pour les accompagnateurs de personnes à mobilité réduite.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer