AccueilImmobilier-TP-BâtimentPhilippe Beaujon : « Une architecture pour que les locataires s'approprient le H7 »

Philippe Beaujon : « Une architecture pour que les locataires s'approprient le H7 »

Vurpas architectes a été choisi en 2015 pour réhabiliter le site industriel de la Halle Girard, qui abritera le lieu totem de Lyon French Tech, baptisé H7. Philippe Beaujon, l'un des cinq associés du cabinets lyonnais, revient sur les grandes phases de ce projet, à quelques semaines de son ouverture, en avril prochain.
Philippe Beaujon : « Une architecture pour que les locataires s'approprient le H7 »
DR - Philippe Beaujon, associé Vurpas architectes à Lyon, architecte de la Halle Girard

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Quels ont été les enjeux techniques et architecturaux de la transformation de la Halle Girard à Lyon Confluence ?

Au départ, le bâtiment devait être partiellement amputé pour laisser passer « la transversale », une grande diagonale prolongée par des passerelles traversant Rhône et Saône. La démarche initiée par la Métropole de Lyon d'engager un dialogue compétitif entre plusieurs partenaires, plutôt qu'un concours d'architectes, a permis, notamment, de conserver la grande dimension de cette halle industrielle, de déposer les façades pour les rénover et de conserver sa structure métallique, sans la démolir donc, tout en respectant les préconisations du cabinet d'urbanisme Herzog & de Meuron. Toute la potentialité du lieu et du programme a ainsi été révélée. Notre parti pris a été de s'appuyer sur l'histoire du site pour proposer des scénarios d'évolution. Quand nous avons commencé à travailler sur les plans, les start-ups qui investiront prochainement les lieux n'existaient pas. Nous avons donc transformé, réfléchi à comment conserver au maximum dans un souci de développement durable, travaillé sur l'acoustique, les ambiances afin que les locataires puissent pleinement s'emparer du lieu.

Comment passe-t-on d'un bâtiment à vocation purement industrielle à un site qui va accueillir des activités numériques et de service ?

Par les usages et, toujours grâce au dialogue compétitif, en échangeant régulièrement avec la SPL Lyon Confluence et les gestionnaires pour apporter le confort et la technique nécessaires aux futurs locataires. Cette méthode de travail a d'ailleurs permis aux gestionnaires de très rapidement procéder aux aménagements intérieurs. Le bâtiment a été livré fin janvier 2019 à la SPL Lyon Confluence. Les aménagements intérieurs sont en cours. Entreprises et associations devraient emménager en avril 2019.

Que vous a apporté ce chantier ?

Je pense que ce projet a permis à la Métropole de Lyon de redécouvrir le travail de notre agence. Depuis, nous avons été retenus pour deux groupes scolaires à Confluence et à Gerland. Plus globalement, la Halle Girard nous a donné une certaine visibilité par rapport à d'autres projets, moins mis en avant. Nous avons ainsi été lauréat pour une cité du numérique à Châlon-sur-Saône. La référence Lyon French Tech a probablement pesé. De notre côté, nous cherchons des projets dans lesquels nous pouvons nous exprimer. Notre agence de 30 collaborateurs est réputée pour imaginer des moutons à cinq pattes. Surtout, nous défendons le patrimoine des bâtiments que nous transformons.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?