Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Quand Turner ouvre la voie aux impressionnistes

Publié le - - Exposition

Quand Turner ouvre la voie aux impressionnistes
DR - Scarborough - vers 1825. Aquarelle

Le Musée Jacquemart André vient à nouveau d'ouvrir les portes de sa magnifique exposition consacrée à l'œuvre du grand peintre anglais William Turner (1775-1851). Coloriste prodigieux et visionnaire incontestable, cet artiste a révolutionné l'art de peindre en ouvrant la voie à l'Impressionnisme. Peintre de la lumière et des variations climatiques, paysagiste surdoué, il a fixé les effets de la lumière et la transparence des éléments naturels dans ses peintures et dans ses aquarelles si spontanées !

Les soixante aquarelles et les dix peintures à l'huile présentées dans l'exposition proviennent de prêts exceptionnels de la Tate Britain de Londres qui possède la plus grande collection au monde d'œuvres de l'artiste.

Grâce à un parcours chronologique clair, les visiteurs (masqués !) peuvent suivre au fil des salles l'évolution du style et de la technique de Turner depuis ses œuvres de jeunesse encore topographiques, jusqu'à ses dernières expérimentations lumineuses et colorées.

Les règles de distanciation physique limitant le nombre de personnes dans les salles, ces dernières ont la chance de pouvoir approcher et apprécier les œuvres pour la plupart de petites dimensions.

Très vite le jeune Turner se passionne pour la peinture. Autodidacte, il travaille tout d'abord chez un architecte puis acquière quelques notions de perspective et de topographie avant d'être admis à 14 ans à l'Ecole de la Royal Academy de Londres. Il juge l'enseignement qu'il y reçoit trop doctrinaire, aussi se libère-t-il peu à peu des conventions de l'époque pour mettre au point sa propre technique et son style si novateur.

Turner travaille rarement directement à l'extérieur car il trouve que cela lui prend trop de temps ! Aussi il exécute sur le vif, au crayon, les premiers contours de ses paysages avant d'ajouter les détails et les couleurs dans sa chambre ou à son retour à Londres dans son atelier. Il faut noter que les fonds de ses toiles sont toujours blancs ce qui leur donne une grande luminosité, et ses études à l'aquarelles traitées très librement sont souvent aussi détaillées que ses projets aboutis. Toujours en quête d'expérimentations, il utilise souvent ses couleurs pures, surtout le jaune, en les dégradant.

Turner voyage beaucoup

La première salle de l'exposition réunit les études de paysages de jeunesse : « Vue des gorges de l'Avon », 1791, aquarelle. Il visite l'Angleterre entre 1805 et 1815 en notant ses impressions sur des petits carnets qu'il a toujours sur lui : « Vue de Richemond Hill d'un pont », HST de 1808. Quelques années plus tard (1815-1830), salle 3, Turner découvre l'Europe qui l'entousisme : « Scarborough », vers 1825, aquarelle et graphite - « Le Rameau d'or » HST 1834. Jusqu'au milieu des années 40 puis pendant la dernière décennie de sa vie (salle 7), Turner voyage beaucoup et réalise quelques-unes de ses plus belles aquarelles : des silhouettes de montagnes et des couchers de soleil : « Quai de Venise, Palais des Doges » HST 1844. Malade, il peint encore quelques huiles sur toile dans un style vif et une touche empâtée. Les sujets sont alors plus suggérés que décrits car la lumière dissout totalement les formes : « La visite de la Tombe, HST 1850.

Turner s'éteint l'année suivante en laissant une œuvre immense.

Les visiteurs restent éblouis par le raffinement des couleurs, par la puissance de la lumière et par le style si spontané d'une œuvre exceptionnelle. Une exposition à ne pas manquer !

Jusqu'au 11 janvier 2021-https://www.musee-jacquemart-andre.com/

Brigitte Roussey

Le lac Leman, avec la Dent d'Ocre, au-dessus de Lausanne - 1840. Aquarelle

La visite de la Tombe - 1850. HST

Venise : Vue de la lagune au coucher du soleil - 1840. Aquarelle sur papier




Brigitte ROUSSEY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer