AccueilServicesLe modèle économique de la CCI va évoluer

Le modèle économique de la CCI va évoluer

A peine élu, Philippe Valentin le nouveau président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne va s'attaquer à un dossier prioritaire, engagé par son prédécesseur Emmanuel Imberton. A savoir, la pérennité de la Chambre consulaire à travers une vaste opération de réorganisation de ses offres de services.
Le modèle économique de la CCI va évoluer
© JT - Au centre, Philippe Valentin président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

EconomieServices Publié le ,

« Si l'on agit pas d'ici 2023 notre chiffre d'affaires baissera mécaniquement à 17 M€ contre 50 M€ actuellement. Avec 75 % en moins de nos ressources publiques fiscales en moins d'ici 2021, nous devons absolument trouver des solutions ». Philippe Valentin se donne deux ans pour écrire un scénario plus vertueux. D'abord en facturant des services jusqu'alors gratuits, ce qui nécessitera une mobilisation et une prise de conscience de la part des équipes consulaires en place. Philippe Valentin peut déjà compter sur une « bonne osmose » entre les trois territoires – lyonnais, stéphanois et roannais- fusionnés au niveau de la Chambre et sur la capacité de celle-ci à « générer du réseau ».

En parallèle, la CCI crée une filiale d'investissements pour accompagner le développement des entreprises via des prises de participation (entre 5 000 et 15 000 € par entreprise) et permettre des levées de fonds. Une quinzaine d'entreprises seraient ainsi soutenues.

Ayant réduit sa dépendance fiscale, correspondant à 34 % de son budget, soit 57 M€, la CCI métropolitaine est parvenue à atténuer ce choc fiscal. La vente du Musée des Tissus au bénéfice de la Région ou le transfert à d'autres opérateurs de la gestion de la fabrique Early Makers de l'Em Lyon participe également de cette opération de pragmatisme économique qui va dorénavant irriguer l'ensemble de ses services (386 collaborateurs).

« Nous devons nous rapprocher de nos clients et ne plus attendre que les entreprises viennent pousser nos portes » résume Philippe Valentin.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?