AccueilEconomie« La bonne compétence pro » : une nouvelle aide au recrutement pour les entreprises

« La bonne compétence pro » : une nouvelle aide au recrutement pour les entreprises

« La bonne compétence pro » : une nouvelle aide au recrutement pour les entreprises

Economie Publié le ,

On savait que Pascal Blain ne se satisferait pas des 7,4 % de chômage enregistrés au dernier trimestre 2019, même si celui-ci est en légère baisse par rapport à 2018 (7,8%). Toujours en quête d'amélioration, le directeur régional de Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes présentait le 4 février à Lyon une nouvelle application, facilitant les recherches de formations (hors parcours en alternance), expérimentée dans un premier temps en Nouvelle Aquitaine puis lancée aujourd'hui à l'échelon nationale.

Cette solution en ligne, baptisée « La bonne compétence pro », permet aux entreprises d'identifier les actifs inscrits à Pôle Emploi qui se forment aux métiers qui pourraient les intéresser. Un moyen supplémentaire pour localiser les compétences disponibles sur un bassin d'emploi.

Cette initiative est soutenue par la Cpme, le Medef et l'U2P en région, qui témoignent tous de l'intérêt de mieux mettre en adéquation l'offre et la demande.

« Certains secteurs d'activités peinent à trouver les personnes compétentes à tel point que certaines branches créent leurs propres écoles d'entreprises. Les dirigeants doivent se remettre en question pour rendre leurs entreprises encore plus attractives face à une nouvelle génération en quête de sens. Le savoir-être doit aussi être décelé chez un candidat, au-delà de son savoir-faire » explique Jean-Luc Raunicher, président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes.

« Je me réjouis de cette initiative de proximité qui œuvre notamment pour le développement des Tpe, peut-être les plus impactées par le choix d'un recrutement. Cette solution incarne aussi le dialogue simplifié avec Pôle Emploi » précise François Turcas, président de la Cpme Auvergne-Rhône-Alpes.

« Certains métiers sont clairement menacés et il faut s'adapter à une génération d'actifs qui par certains aspects rend encore plus complexe la notion d'employabilité par des ambitions professionnelles plus éphémères par exemple » note Pascale Jouvenceau, présidente régionale de l'U2P (Union des entreprises de proximité).

Pour sa part, Pascal Blain indique que « Pôle Emploi s'améliore, et possède les moyens de bâtir des parcours, même si les postes proposés sont éloignés des formations initiales des candidats ».

652 M€ dans l'investissement des compétences

Le plan d'investissement dans les compétences (PIC) lancé à l'échelon national sur la période 2018/2022 a pour objectif de renforcer les compétences et améliorer la qualification par la formation des jeunes et des demandeurs d'emploi, pour permettre un retour à l'emploi. L'enveloppe globale de ce plan est de 14,6 Md€. 90 % des fonds du Pic sont dirigés vers les actions de formation et 10 % visent la transformation du système par des expérimentations de nouveaux outils. La déclinaison régional du Pic dote Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes d'une enveloppe de 652 M€. Les Régions sont associés à ce plan.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?