Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Enchères / Deux grands rendez-vous à Lyon Presqu'île

le - - Enchères

Enchères / Deux grands rendez-vous à Lyon Presqu'île
DR - " Actrice ", bronze chryséléphantin par D. Chiparus estimé 6 000/7 000 EUR

A noter les dates des 27 et 30 novembre, dates auxquelles sera dispersé un très bel ensemble de mobilier, objets d'art et tableaux sous le marteau de Maîtres Bérard, Péron, Rousselot et Battin.

Premier de ces rendez-vous le mercredi 27 à 15 h avec au programme des tableaux modernes et contemporains mais aussi des arts décoratifs du XXe siècle.

Au catalogue, on remarque d'emblée « Cavalier et cheval », un pichet par Pablo Picasso en terre de faïence blanche et décor aux engobes noir, rouge et bleu. Créé en 1952 par l'artiste et bien marqué Madoura, ce pichet tiré à seulement 300 exemplaires est estimé entre 6 000 et 7 000 €.

Un peu plus tôt au catalogue, l'attention est captée par « Actrice », un bronze chryséléphantin à patine polychrome sur socle en onyx, œuvre du spécialiste en la matière : Demeter Chiparus. Haut de 30 cm, ce bronze élégant est également attendu entre 6 000 et 7 000 €. Fort surprenant, un berceau en bronze à patine mordoré par René Broissand pourrait réserver une belle surprise en matière d'enchères à partir de son estimation annoncée entre 5 000 et 8 000 € tout comme cette table de salle à manger en acajou massif avec six chaises par Charlotte Perriand pour laquelle il faudra engager 15 000 à 20 000 €. Pour ce qui est des tableaux enfin, à suivre « Le baiser », une huile sur toile de Georges Desvallières estimée quant à elle entre 6 000 et 10 000 €.

Suite de ces vacations le 30 avec une vente consacrée aux tableaux, mobilier et objets d'art anciens. Au catalogue des tableaux de diverses Ecoles dont « La toilette de Psyché », Ecole Française de la fin du XVIe siècle, suiveur d'Ambroise Dubois. Estimé entre 7 000 et 12 000 €, cette toile est une reprise du tableau de Dubois conservé au château de Fontainebleau.

Ecole Italienne du XVIIe pour suivre avec cette « Nature morte aux grenades » et cette « Nature morte aux pastèques », paire de toiles de l'entourage d'Abraham Brueghel estimée 6 000/10 000 € mais aussi napolitaine du XVIIe, entourage de Salvatore Rosa, pour cette « Marie Madeleine repentante » estimée 5 000/8 000 €.

Parmi les objets d'art cette fois, l'attention se porte sur ce saint Sébastien en ivoire sculpté en ronde-bosse. Debout, les mains attachés à un arbre, ce saint martyre italien du XVIIIe haut de 46 cm avec socle est attendu entre 4 000 et 8 000 €.

Particulièrement élégante enfin, une paire de larges chenets d'époque Louis XV en bronze à décor de tritons soufflant dans des cornes devrait sans problème atteindre son estimation établie entre 4 000 et 6 000 €.

Ivoire Lyon – Mercredi 27 novembre à 15 h et samedi 30 novembre à 14 h 30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.ivoire-Lyon.com

Bijoux, arts d'Asie et mobilier chez Artenchères

Beau catalogue pour ce premier jour de décembre chez Artenchères avec notamment la dispersion de l'entier contenu d'une maison sise dans le quartier de Montchat à Lyon. Bijoux pour débuter avec cette Rolex Datejust de 2006 à bracelet en acier et or jaune et, comme il se doit pour la marque à la couronne, un mouvement automatique. Présentée dans son coffret d'origine, cette montre est estimée entre 2 500 et 3 500 € par Victoire Vallée-Deletraz, expert lors de cette vente. Du mobilier pour suivre dont ce bureau à cylindre en acajou, placage d'acajou et acajou moucheté portant une estampille et un poinçon de jurande marquée Pascal Coigniard (reçu maître à Paris en 1777). D'époque Louis XVI, ce bureau est attendu entre 1 000 et 2 000 €. On passe ensuite à la peinture avec ce « Paysage animé », Ecole Italienne du XVIIIe, grande huile sur toile dans son cadre en bois et stuc doré de style Louis XVI. De dimensions 140x107 cm, ce tableau est estimé 1 500/2 500 €. Toujours au catalogue, une pendule en bronze doré, marbre peint, émaux, biscuit de porcelaine et verre églomisé datant de la fin de l'époque Louis XVI devrait facilement trouver preneur à son estimation annoncée entre 800 et 1 200 € tout comme ce moulin à prière en bronze cloisonné, pièce chinoise datant de la fin du XIXe-début du XXe siècle provenant de l'ancienne collection d'Antoine Gérard à Lyon, pour lequel il faudra engager 2 500 à 3 500 €.

Artenchères – Dimanche 1er décembre à 14 h – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.artenchères.fr




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer