AccueilCultureEnchèresEnchères : « Collections » chez Ivoire Lyon

Enchères : « Collections » chez Ivoire Lyon

Enchères : « Collections » chez Ivoire Lyon

CultureEnchères Publié le ,

Diversité, tel est le mot d'ordre de ce catalogue touchant de multiples spécialités du monde la collection en général. Sont proposées ainsi en début de vente, 11 bouteilles de Clos de Vougeot 2011, Domaine Clos Frantin, pour une estimation annoncée entre 660 et 700 € ; avant de passer plus loin au catalogue à 38 volumes, soit les « Œuvres complètes » de Walter Scott, dans une belle reliure uniforme pour lesquels il faudra engager 200 à 300 €.

Place pour suivre à l'art russe d'abord, avec un kovsh en argent à décor de rinceaux feuillagés en émaux polychromes cloisonnés daté vers 1890, estimé 400 / 600 € ; et précolombien ensuite, avec cette élégante statuette du Mexique à décor en ronde-bosse d'une femme reposant sur une base en bois noirci, travail daté vers 1000-500 avant JC, pour lequel on attend 300 à 400 €.

Suivent des pièces d'art africain dont un important masque de case Baoulé de Côte-d'Ivoire dont on retient la fine sculpture du visage, pour une estimation établie entre 800 et 1 000 € ; mais aussi de Chine, avec notamment ce cheval sellé en terre cuite d'époque Tang attendu entre 2 500 et 3 800 € malgré quelques restaurations ; ainsi que cet important groupe en corail rouge à décor d'une Guan Yin, d'un enfant et d'un phénix reposant sur une base en bois, travail d'une grande finesse estimé pour sa part 1 200 / 1 500 €.

Armes anciennes enfin, avec notamment avec un sabre d'officier d'infanterie de type 1800 et d'époque Consulat-Empire pour lequel il faudra engager 300 à 500 €.

Ivoire Lyon, mercredi 27 juin à 13 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.ivoire-lyon.com et www.interencheres.com

Militaria, armes et souvenirs historiques chez Bremens-Belleville

Amateurs d'armes anciennes, à vos agendas ! Maîtres Bremens et Belleville proposent en effet le jeudi 21 juin, une vente exclusivement consacrée au sujet. Dans les vitrines : un superbe kindjal russe à poignée en os, garnitures d'argent et fourreau bois recouvert de galuchat pour une estimation annoncée entre 800 et 1 000 € ; mais aussi une intéressante poivrière écossaise du XIXe par John Hickson & Son à Edimbourg à crosse en bois finement quadrillée et six canons bronzés sur système rotatif, attendue entre 300 et 400 € ; en passant par un bicorne de sous -officier de la Garde du Maréchal Pétain, estimé quant à lui entre 300 et 350 €.

Poignard Kindjal du Caucase estimé 800 / 1 000 EUR

Bremens & Belleville, Lyon Presqu'île, jeudi 21 juin à 15 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.interencheres.com (Bremens Belleville)

Masque japonais du Théâtre Nô estimé 400 / 600 €

Adjugés !

L'exotisme a la cote en matière de bibliophilie. La preuve ce 31 mai sous le marteau de Maîtres de Baecque & Associés, avec la belle enchère à 11 000 € (hors frais) atteinte par un ensemble réunissant le Voyage de La Pérouse autour du Monde daté de l'An V en 4 volumes et 1 atlas complété de la Relation du Voyage à la Recherche de La Pérouse par La Billardière datée pour sa part de l'an VIII en 2 volumes et 1 atlas.

Pour une enchère identique, on retient également l'édition originale du plus spectaculaire livre sur la Chine publié au XVIIIe siècle, à savoir la Description Géographique, Historique, Chronologique, Politique et Physique de l'Empire de la Chine et de la Tartarie Chinoise par Jean-Baptiste Du Halde en 4 volumes publiés en 1735 chez Le Mercier à Paris. A noter que ces deux rares ouvrages confirmaient pour l'occasion leur estimation initiale établie par Edgar Daval, expert lors de cette vente.

Edition Originale de la "Description Géographique de l'Empire de la Chine...", 1735, adjugée 11 000 EUR (hors frais)

Tout autre chapitre ce 1er juin à Lyon Presqu'île sous le marteau de Maîtres Bérard et Péron, lors de la dispersion d'un intéressant ensemble consacré aux arts décoratifs du XXe siècle. Frais compris, on retient les 20 282 € € réalisés par un vase de forme balustre par Emile Gallé à décor de pics montagneux et flore des montagnes, estimé avant la vente entre 3 000 et 4 000 € ; mais aussi les 5 008 € atteints par un vase de Daum de forme bulbeuse à décor de chauve-souris violettes sur fond jaune orangé, initialement estimé quant à lui entre 2 000 et 3 000 €. Côté design, un ensemble de six chaises modèle « Tulipe » par Eero Saarinen (1910-1961) trouvait preneur à 4 256 €, toujours frais compris.

Vase d'Emile Gallé adjugé 20 282 EUR (frais compris)

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?