Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

« Calder – Picasso », à Paris

le - - Exposition

« Calder – Picasso », à Paris
Tête de taureau 1942 Picasso

Depuis quelques jours, le Musée national Picasso met en regard une sélection remarquable d'œuvres de l'Américain Alexandre Calder (1898-1976) et de l'Espagnol Pablo Picasso (1881-1973), deux figures incontournables de l'art du XXème siècle. Cette exposition-évènement montre les recherches de ces deux artistes sur le vide et l'espace, le premier avec ses créations de mobiles aériens et le second avec des sculptures subjectives qui se jouent des masses et des volumes. L'espace, le non espace, la soustraction des masses et leurs mouvements…autant de réflexions qui aboutissent à l'abandon des limites habituelles de la sculpture.

Des sculptures, des huiles sur toile ou sur contreplaqué, des mobiles en bronze, en plâtre ou en fil de fer, quelques 120 oeuvres qui interpellent les visiteurs par leur modernité révolutionnaire et leur étonnante présence. Alexandre Calder et Pablo Picasso sont de la même génération et se sont rencontrés dès 1931. Leurs créations sont donc sensiblement contemporaines et les voir présentées côte à côte permet aux visiteurs de relever de nombreuses similitudes entre elles dans les sujets, dans le style et aussi dans le matériau utilisé, les œuvres de Picasso ayant des connotations souvent intimes tandis que celles de Calder peut-être plus intellectuelles. Le dialogue des sculptures est saisissant !

Four leaves and three petals 1939 Calder

Wooden bottle with hairs 1943 Calder

Le parcours de la visite est chronologique et les œuvres sont regroupées en 12 séquences thématiques. Picasso s'attache dès 1921 à représenter la transparence avec des sculptures en métal soudé, assisté dans son travail par son ami le sculpteur du métal Julio Gonzalès (La Femme au jardin 1930). Puis il positionne ses figures dans l'espace en apprivoisant le vide par élimination successive de la masse, aboutissant ainsi à la forme essentielle. Calder dès 1929 « dessine dans l'espace » en supprimant l'importance des masses (Le Lanceur de poids 1923 - Joséphine Baker IV 1928). Dès 1932, il crée son premier « mobile », une sculpture sans masse qui flotte dans l'espace, dont les lignes expressives habitent le vide en suivant des trajectoires invisibles.

Le Lanceur de poids 1923 Calder

Le mobile de Calder « Objet avec disques rouges » 1931 et la sculpture de Picasso « Tête d'homme 1930, ouvrent la visite. Malheureusement faute de place, seules sont citées ici quelques-unes des œuvres les plus significatives : D'Alexandre Calder : « les Acrobates » 1929 – « Caryatides » 1928 - « Four leaves and three petals »1939 – « Wooden bottle with hairs » 1943 - « Constellation » 1943… De Picasso : « Tête de femme » 1927-28 – « Tête de femme » 1931, un plâtre original - « Cercles et signes » - « Constellations » 1930 - « Figure » 1928 (Projet pour un monument à Guillaume Apollinaire) – « Portrait de jeune fille » 1936 (HST) - « Tête de taureau » 1942.

Figure (projet pour un monument pour Guillaume Apollinaire) 1928 Picasso

A l'étage de nombreux mobiles occupent l'espace : « Digitales écarlates » 1945 – «Object with red discs » 1931 – « Vertical Foliage » 1941… aux côtés d'œuvres de Picasso dont un ensemble de trois sculptures monumentales en fer soudé : « Baigneurs » 1956, puis, un peu plus loin, « Vase à la fleur » 1951 bronze, et la « Petite Fille sautant à la corde » 1950.

Cercles et signes Picasso

Cette exposition magistrale permet aux visiteurs d'apprécier les recherches et les expérimentations sur le vide et le mouvement des masses dans l'espace, de deux créateurs de génie dont la vision révolutionnaire a ouvert la voie à l'art cinétique.

Jusqu'au 25 août 2019 - http://www.museepicassoparis.fr/




Brigitte ROUSSEY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer