AccueilCollectivitésDavid Kimelfeld : « Désacraliser l'entrepreneuriat »

David Kimelfeld : « Désacraliser l'entrepreneuriat »

Du 20 au 21 mars, la Métropole de Lyon organise la première édition de ce rendez-vous grand public pour désacraliser l'entrepreneuriat et révéler les futurs entrepreneurs. David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, présente cet événement dont il est à l'origine.
David Kimelfeld : « Désacraliser l'entrepreneuriat »
Portraits exterieur Parc Croix Rousse

Collectivités Publié le ,

Comment est né ce Festival des Entrepreneurs ?

Le Festival des Entrepreneurs s'inscrit dans une trajectoire unique, celle du développement sans précédent de l'entrepreneuriat ces 15 dernières années. Sur la Métropole de Lyon, nous sommes passés de 6 000 créations en 2002 à près de 20 000 en 2017. Ce festival, co-construit avec nos partenaires économiques, cherche à faire connaître au plus grand nombre l'univers de l'entrepreneuriat et à aller à la rencontre de tous les publics, notamment les jeunes, étudiants, femmes, demandeurs d'emploi, salariés... L'idée est de montrer que l'entrepreneuriat n'est ni réservé à une élite, ni aux seules start-ups du numérique, ni à l'hyper-centre lyonnais. Au contraire, il concerne tous les publics, tous les secteurs et tous les territoires de la métropole.

En quoi cette manifestation est-elle différente des événements existants ?

Le Salon des entrepreneurs ou le forum de l'entrepreneuriat s'adressent aux personnes déjà convaincues et engagées dans un projet. Le festival se positionne en complément. Ce rendez-vous, à la fois ludique et festif, doit permettre à chacun de découvrir toutes les facettes de l'entrepreneuriat : de l'idée au montage du projet jusqu'à sa concrétisation. Car il existe encore un réel décalage entre l'envie d'entreprendre et le passage à l'acte. L'idée est de donner envie de franchir le cap de la création, de révéler ceux qui se sentent une âme d'entrepreneur, voire pour ceux qui ont franchi le pas, d'aller plus loin, pour passer de la start-up à l'entreprise. Notre territoire est une terre fertile pour la création d'entreprises et l'entrepreneuriat, mais je sais, pour avoir moi-même créé mon entreprise, les difficultés que les entrepreneurs rencontrent au quotidien. J'ai donc une conscience aiguë de l'importance qu'il y a pour notre métropole à soutenir l'entrepreneuriat. Il faut non seulement aider les entreprises qui souhaitent s'implanter et se développer, mais également créer l'environnement favorable à la création.

Quels seront les temps forts de l'événement ?

Nous organisons plus d'une trentaine d'animations et événements gratuits, avec 70 partenaires associés, sur une vingtaine de communes. La Chambre des Métiers et de l'Artisanat proposera un parcours original autour des 5 sens pour développer son « sens de l'entrepreneuriat », avec du théâtre, du yoga et des ateliers culinaires. A Villeurbanne, un escape game entrepreneurial plongera les participants dans la peau de chefs d'entreprise. A l'initiative de la CCI, des dirigeants ouvriront les portes de leur entreprise à des futurs entrepreneurs. Il y aura également des animations dans les quartiers pour sensibiliser les jeunes.

Programme complet et inscriptions : www.lyve-lyon.com/festival

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?